Victor Hugo, sur la route d'Adèle...

Publié le par melbeausiteweb

Melbeau Siteweb . 

Pour le rendez-vous du jour par les membres de la blogosphère "Nature & Patrimoine" dont le sujet est  un site, un lieu, une rue, une ville devenu(e) célèbre ou tout simplement connu(e) parce que choisi(e) par un écrivain, un cinéaste, ou cité dans le texte d'une chanson...) je vous propose de suivre Victor Hugo, sur la route d'Adèle....

     

En 1819 Victor Hugo se fiancie en secret avec son grand amour, Adèle Foucher. Mais la mère de Victor tout comme les parents d'Adèle ne sont pas d'accord et interdisent aux jeunes gens de se voir, car les deux familles sont brouillées. Ils s'écriront néanmoins en secret.

V.Hugo sur la route d'Adèle

En juin 1821 la mère de Victor meurt. La famille Foucher viendra présenter ses condoléances, mais aucune discution sur les fiancailles tant attendues des jeunes tourtereaux ne sera abordée. La famille Foucher décidera même de quitter Paris pour installer ses quartiers d'été  suffisament loin pour éloigner Victor de leur fille. Ils s'installeront dans le grand bourg de Dreux. Sachant qu'un voyage en dilligence coûte 25 Francs (une belle somme pour l'époque), il n'y a aucune chance pour que le jeune Hugo vienne jusque là. Et puis, il finira bien par l'oublier et sans doute ira-t-il voir ailleurs... Mais voilà, Victor est  amoureux et bien déterminé à rencontrer le père d'Adèle pour lui montrer toute sa bonne foi en voulant épouser sa fille. Victor quittera Paris en juillet 1821, sous une journée de grande chaleur, et c'est à pied qu'il suivra la route de sa bien aimée Adèle. Lorsqu'il arrivera au Vallon de Chérisy à quelques kilomètres  de sa destination finale, il s'y reposera et y trouvera à travers les beaux paysages, l'inspiration qui lui fera écrire "Ode troisième au vallon de Chérisy".

Extrait :

Heureux qui peut, au sein du vallon solitaire,
Naître, vivre et mourir dans le champ paternel !
Il ne connaît rien de la terre,
Et ne voit jamais que le ciel !

 V.Hugo sur la route d'Adèle    V.Hugo sur la route d'AdèleV.Hugo sur la route d'Adèle V.Hugo sur la route d'AdèleV.Hugo sur la route d'AdèleV.Hugo sur la route d'Adèle V.Hugo sur la route d'AdèleV.Hugo sur la route d'Adèle V.Hugo sur la route d'Adèle V.Hugo sur la route d'Adèle

V.Hugo sur la route d'AdèleV.Hugo sur la route d'Adèle

Lorsqu'il arrive enfin dans le bourg de Dreux, Victor se fait remarquer de toute part, y compris par le commissaire Delescluze.

V.Hugo sur la route d'AdèleV.Hugo sur la route d'Adèle V.Hugo sur la route d'Adèle V.Hugo sur la route d'Adèle

Car les habits du jeune homme sont bien abîmés du fait du voyage, apparaissant comme négligé, tel un vagabond. Delescluze lui demandera ses papiers, mais il ne pourra pas justifier de son identité, ne les ayant pas sur lui. Pour le commissaire c'est le cachot assuré. Et  pour y échapper, Victor se recommandera de la tante d'un ami qui vit à Dreux, il s'agit de Madame Lebrun. Delescluze se rendra sur place au 16 de la rue Godeau pour vérification.

V.Hugo sur la route d'Adèle

Madame Lebrun confirmera les dires et se portera garante de Victor qui sortira libre comme l'air. Après un repos bien mérité, à l'hôtel du Paradis, il poursuivra sa quête, d'autant que la maison où vit la famille Foucher n'est qu'à une rue de celle de madame Lebrun, au 24 rue d'Orléans.

V.Hugo sur la route d'Adèle

Il lui faut absolument trouver Monsieur Foucher, pour demander la main d'Adèle, c'est vital ! Il déambulera les rues du bourg à sa recherche, jusqu'à ce qu'il finisse par le trouver et lui implorer de le laisser épouser Adèle car il l'aime sincèrement...

V.Hugo sur la route d'AdèleV.Hugo sur la route d'Adèle

Monsieur Foucher finira par accepter. Victor Hugo épousera Adèle Foucher le 12 octobre 1822. Ils auront des enfants. Puis tout en restant avec Adèle,  une autre passion amoureuse verra le jour entre Victor Hugo et Julienne Gauvain dite "Juliette Drouet". Mais cela est une toute autre histoire. 

Fin !

Photos/Rédaction/Mise en page : Melbeau Siteweb . Images Portaits : Internet. Sources recherches : Commune de Chérizy/Journal L'echo Républicain/VictorHugo2002/internet/Dreux par Pierlouim.  

Blogosphère Nature & Patrimoine pour suivre les sujets des autres membres : link

Publié dans Novembre 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
<br /> Venant de chez Mareult, je découvre ton blog avec un grand plaisir. Je ne connaissais pas les détails de la passion amoureuse de Victor Hugo pour Adèle, cela m'a fort intéressée. Merci pour ces<br /> belles photos qui m'ont fait voyager de suberbe façon. Amitiés salines.<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci pour votre visite sur le blog ! C'est effectivement une belle histoire vécue par Victor Hugo ! Bonne soirée ! <br /> <br /> <br /> <br />
V
<br /> Bonjour<br /> <br /> <br /> J'aime beaucoup cet article qui nous fait découvrir des "moments" de vie de Victor Hugo.<br /> <br /> <br /> Et ces magnifiques paysages, ces chemins creux verdoyants.<br /> <br /> <br /> Je suis allée voir une carte pour me rendre compte de la distance qu'a parcouru V.H.<br /> <br /> <br /> Et cela devait être encore plus beau à son époque!<br /> <br /> <br /> A bientôt<br />
Répondre
M
<br /> <br /> C'est un moment historique étonnant de sa vie. Et sans doute y en t'il eu d'autres d'aussi incroyables ! C'est vrai qu'à son époque la nature était beaucoup<br /> plus étendue qu'à notre époque où elle recule, donnant aux paysages tant de beauté et de mystère aussi. Bonne journée !  <br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> J'aime bien ton article sur Victor Hugo ...<br /> <br /> <br /> Tes magnifiques photos qui accompagnent ton texte <br /> <br /> <br /> sont superbes ... Sincères amitiés<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci ! Bonne journée <br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> Un superbe article que j'ai eu plaisir à lire <br /> <br /> <br /> et regarder de belles photos d'illustration.<br /> <br /> <br /> Cordiales amitiés et bonne journée   <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci ! Bon week-end ! <br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> merci pour cette belle tranche de vie de ce grand Victor , un sacré bonhomme, un génie qui ne laisse personne indifférent et ton article enrichit nos connaissances<br /> <br /> <br /> à plus<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci ! Bonne soirée <br /> <br /> <br /> <br />